art et essai recherche montpellier
f

Tous nos films sont en V.O. sous titrée français

Climax

Gaspard Noé
France
2018
1h35
Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub, Kiddy Smile, Claude Gajan Maull…
Prix Art et Essai-CICAE – Quinzaine des réalisateurs – Cannes 2018

Dans les années 90, la France danse. C’est la fête. On célèbre la vie. On s’entortille au rythme de la french touch et des basses. Dans une salle des fêtes un groupe de jeunes danseurs procède à l’ultime répétition d’un spectacle impressionnant. Le drapeau français trône fièrement derrière les platines de Daddy, le DJ de la bande, tandis que, devant lui, se trémousse une jeunesse habitée par un voguing tonitruant. Mais la soirée déraille, mettant à jour les failles de ce collectif de jeunes, et menant à toutes les horreurs…
La France de Noé est pleine de joie, de désirs. Elle est multicolore, hétéro ou homo, cosmopolite. Mais elle est aussi pleine de haines et de rancœurs. Il offre dans ce nouveau film, par le prisme des années 90, son point de vue, aussi chaotique que probant, sur les frictions de la société contemporaine (intolérance, violence, bouleversement identitaire, repli sur soi ou communion béate). C’est une nouvelle occasion de donner cours à sa passion du chaos, le même que dans Enter The Void, c'est-à-dire un cocktail explosif de sexe, de violence et de drogue. La transe est totale, la pulsation maximale, l’orgasme collectif ne s’arrêtera jamais, et la vie est belle comme un dancefloor exalté. La superbe Sofia Boutella livre une prestation impressionnante dans cette œuvre brillante. Noé réussit un dance movie énergique, vrai-faux film d’horreur, une célébration : « J’ai voulu faire un film qui donne envie de vivre. » On s'enthousiasme autant pour Noé et son film que pour sa bande-son, où Cerrone et Patrick Hernandez côtoient Aphex Twin, Daft Punk et Soft Cell. C’est violent, perturbant et ironique. Ca vit, ça vogue, ça twerke et ça breake! Quelle claque !

séances

Prochainement à l'affiche