art et essai recherche montpellier
f

Actualités

télécharger le mag
l'édito: 

Chers spectateurs,

Nouvelle année ! Nouvelle maquette! Votre magazine a pris de nouvelles couleurs, de nouvelles lignes, vous retrouverez les grilles au milieu du programme et une toute nouvelle rubrique à la fin. On espère qu’il vous plaira autant qu’à nous !
En ce début d’année, nous continuons à accueillir avec plaisir les intervenants et associations qui défendent auprès de vous, avec passion des sujets d’actualité. Ce seront deux mois riches en rencontres avec les auteurs : nous recevrons Alice Diop (César du meilleur court métrage en 2017 avec La Tendresse) pour son documentaire La Permanence, le réalisateur italien Edoardo de Angelis et ses magnifiques comédiennes, les sœurs Fontana pour l’étonnant Indivisibili, le réalisateur Libanais, Ziad Doueiri pour L’Insulte, un film très fort qui s’attaque aux tabous de la guerre et notre ami Gilles Perret, qui après La Sociale, nous revient avec L’insoumis ou l’on découvre un nouveau visage de ce personnage charismatique qu’est Jean-Luc Mélenchon.

Très belle année 2018 à toutes et à tous !

L’équipe du Diago

L'Académie des Oscars révèlent les films présélectionnés à l'oscar du meilleur film étranger

L'académie des oscars a dévoilé sa short list des neuf films présélectionnés pour l'oscar du meilleur film étranger. Parmi elle, un absent: 120 battements par minute. Le film de Robin Campillo avait déjà été oublié des nominations des Golden Globes, et ce malgré sa nomination au Spirit Awards. La France voit donc une nouvelle fois ses chances de remporter l'oscar du meilleur film étranger s'envoler. Un prix qu'elle n'a pas reçu depuis 1993 et le film Indochine de Regis Wargnier. Plusieurs coproductions françaises sont toutefois présentes dans cette liste, comme Faute d'amour d'Andrey Zvyagintsev, représentant la Russie, ou Félicité d'Alain Gomis, qui représente le Sénégal. La Palme d'or The Square de Ruben Östlund, qui vient de rafler la plupart des prix des European Film Awards, figure, lui, sur cette liste, tout comme le dernier vainqueur de l'Ours d'or de la Berlinale, Corps et âme, de la Hongroise Ildikó Enyedi..
Les neuf films présélectionnés pour l'oscar du meilleur film étranger:

Une Femme fantastique, Sebastián Lelio (Chili)
In the Fade, Fatih Akin (Allemagne)
Corps et âme, Ildikó Enyedi (Hongrie)
Foxtrot, Samuel Maoz (Israel)
L'insulte, Ziad Doueiri (Liban)
Faute d'amour, Andrey Zvyagintsev (Russie)
Félicité, Alain Gomis (Sénégal)
Les Initiés, John Trengove (Afrique du Sud)
The Square, Ruben Östlund (Suède)

Les sept premiers titres sélectionnés pour la compétition berlinoise

Des noms connus, comme ceux de Gus Van Sant, Benoît Jacquot, Małgorzata Szumowska, ouvrent la liste, qui sera complète à la mi-janvier ; deux autres films sont choisis dans la section Special Gala.
Les premiers films sélectionnés en compétition pour le 68e Festival de Berlin (15-25 février 2018)ont été dévoilés, ainsi que deux titres du volet Special Gala.
Comme le film d’animation L’Île aux chiens de Wes Anderson, dont la sélection pour l’ouverture de la compétition a été annoncée au début du mois (news), les sept longs-métrages qui viennent d’intégrer le programme, et qui représentent la France, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne, la Suisse, la Serbie, la Russie et les États-Unis (avec le nouveau film de Gus Van Sant), sont les oeuvres de noms connus du cinéma mondial et de Berlin, à commencer par Benoît Jacquot, qui avait ouvert le festival en 2012 avec Les Adieux à la reine et de nouveau concouru en 2015 avec Journal d’une femme de chambre, et qui propose à présent Eva, l’histoire d’un jeune écrivain (Gaspard Ulliel) soudain obsédé par la femme mystérieuse du titre, incarnée par l’incontournable Isabelle Huppert. La Polonaise Małgorzata Szumowska, en lice avec Mug, est également une habituée de la Berlinale : après un détour par le Panorama avec Elles en 2012, elle a concouru avec Aime et fais ce que tu veux en 2013 et remporté un Ours d’argent avec Body en 2015, année où concourait aussi le Russe Alexeï Guerman Jr. avec Under Electric Clouds, qui revient en compétition avec Dovlatov. Sera également soumis au jury international présidé par Tom Tykwer le nouveau film de Philip Gröning. Le réalisateur, auquel on doit des fictions comme L’Amour, l’argent, l’amour ou encore La Femme du policier, mais aussi le documentaire encensé Le Grand Silence, revient avec Mein Bruder heißt Robert und ist ein Idiot. Thomas Stuber, présent à Berlin en 2008, dans la section allemande, avec son premier long-métrage, Teenage Angst, proposera quant à lui le récit footballistique très attendu In the Aisles, avec la star montante Franz Rogowski, Sandra Hüller et Peter Kurth. Enfin, l’Italienne Laura Bispuri, en lice en 2015 avec son premier long-métrage, le récit albanais Vierge sous serment, tentera de décrocher l’Ours avec Figlia mia. Hors-compétition, dans la section Berlinale Special Gala, les festivaliers pourront découvrir les nouveaux films d’Isabel Coixet, The Bookshop, et de l’Allemand Lars Kraume (Fritz Bauer, un héros allemand), The Silent Revolution, avec les stars outre-rhénanes Ronald Zehrfeld, Burghart Klaußner, Florian Lukas, Jördis Triebel et Michael Gwisdek.

Liste des premiers films sélectionnés en compétition internationaleFestival de Berlin 2018 :

Compétition

L’Île aux chiens - Wes Anderson (États-Unis/Allemagne) (film d’ouverture)
Eva - Benoît Jacquot (France)
Figlia mia - Laura Bispuri (Italie/Allemagne/Suisse)
In the Aisles - Thomas Stuber (Allemagne)
Mein Bruder heißt Robert und ist ein Idiot - Philip Gröning (Allemagne)
Mug - Małgorzata Szumowska (Pologne)
Dovlatov - Alexeï Guerman Jr. (Russie/Pologne/Serbie)
Don't Worry, He Won't Get Far on Foot - Gus Van Sant (États-Unis)

Berlinale Special Gala

The Bookshop - Isabel Coixet (Espagne/Royaume-Uni/Allemagne)
The Silent Revolution - Lars Kraume (Allemagne)