art et essai recherche montpellier
f

Tous nos films sont en V.O. sous titrée français

Capharnaüm

Nadine Labaki
Liban
2018
2h03
Zain al Rafeea, Yordanos Shiferaw, Boluwatife Treasure Bankole….
Prix du jury – Cannes 2018

Zain ne connaît pas son âge mais aurait une douzaine d’années. Il ne supporte pas que ses parents livrent à un adulte sa jeune sœur préférée de 11 ans. Quand elle meurt en fausse couche, il quitte le foyer pour faire sa vie dans la grande ville, s’occupe du bébé abandonné par une jeune réfugiée, est emprisonné, puis intente un procès à ses parents pour mauvais traitements. Le périple de Zain est prétexte à exposer le quotidien à Beyrouth, en proie au chaos et à la corruption, après une guerre interminable, toujours prête à reprendre. Nadine Labaki filme au niveau des trottoirs et des gens dans un style reportage. Capharnaüm restitue l’énergie de la rue dans laquelle se fond son jeune héros. Il fait corps avec elle, et devient un vecteur pour Nadine Labaki, lui donnant accès à l’âme d’une ville et de ses habitants. Zain Alrafeea, qui interprète ce petit garçon est incroyable de véracité. Beau sujet, dans lequel s’engouffre la condition féminine, la misère, les mœurs d’une société libanaise déphasée et un message humaniste dans les paroles et le regard d’un enfant devenu adulte avant l’âge. Puissant.