art et essai recherche montpellier
f

Tous nos films sont en V.O. sous titrée français

Plaire, aimer et courir vite

Christophe Honoré
France
2018
2h12
Vincent Lacoste, Pierre Deladonchamps, Denis Podalydès…
En Compétition Officielle – Cannes 2018

Sortie nationale le 10 mai 2018

1990, Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite. Après deux adaptations littéraires, Ovide pour Métamorphoses et La Comtesse de Ségur pour Les Malheurs de Sophie, Christophe Honoré revient à un certain réalisme. Avec Plaire, aimer et courir vite, il se penche sur les années 90, époque où il était encore étudiant. Il nous parle d'homosexualité, la musique et le sida, au moment où la prévention de la maladie est très présente. Le cinéaste traite avec minutie mais en évitant tout esprit de sérieux ces sujets graves. Exactement ce qu'il a déjà si bien réussi dans ces pépites que sont Les Chansons d'amour et Les Bien-aimés. Et comme toujours chez Honoré, la musique tient une place centrale avec une bande son très "années 90" "You've lost me there" de Cardinal, "Cache Cache Party" de Pijon... Aux côtés de Pierre Deladonchamps ( L’Inconnu du lac, Le Fils de Jean ) et Denis Podalydès, Vincent Lacoste, 24 ans, qui a démarré dans Les Beaux Gosses en 2009, crève l'écran. Une romance contre la montre pleine de sensibilité et d'humour.

séances

mercredi 23jeudi 24vendredi 25samedi 26dimanche 27lundi 28mardi 29
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45
13h35
15h50
19h45